Ville de Bruxelles 1000

Des élève de l’école militaire ont couru 1.149 km en 154 heures dans Bruxelles

La 154e promotion en sciences sociales et militaires (SSMW) de l’école royale militaire s’est élancée, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à 01h54 du matin, à l’assaut du défi baptisé “154 hour run !”.

La 154e promotion en sciences sociales et militaires (SSMW) de l’école royale militaire s’est élancée, dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à 01h54 du matin, à l’assaut du défi baptisé “154 hour run !”. Ce relais a pris fin vendredi à 11h54 dans le parc du Cinquantenaire. Ces élèves de dernière année ont réussi à parcourir 1.149 km en courant de manière ininterrompue pendant 154 heures, soit 6 jours et 10 heures, à travers Bruxelles. Les bénéfices de cette opération seront reversés à la fondation Pelicano, placée sous le haut patronage de la princesse Astrid, qui vient en aide aux enfants belges vivant sous le seuil de pauvreté.

► Départ donné pour la promotion de l’école militaire qui va courir pendant 154h dans Bruxelles

Pour clôturer le challenge, une dizaine d’équipes se sont affrontées, de 10h54 à 11h54 vendredi, dans le parc du Cinquantenaire. Le but était de terminer le plus grand nombre de tours d’un parcours délimité.

La dernière équipe qui courait dans Bruxelles a rejoint ensuite les participants dans le parc du Cinquantenaire afin de clôturer le challenge “154 hour run!”.

Ce défi fait partie de 5 SSMW, un projet caritatif organisé tous les ans par les élèves de 5e année de l’école royale militaire, située rue Hobbema à Bruxelles. Cet institut forme les futurs officiers de la Défense. L’année passée, la 153e promotion avait relevé un défi sportif – une marche de 153 km – au bénéfice de l’organisation Espero Rescuedogs, qui offre ses services pour rechercher, à l’aide de chiens spécialisés, des personnes disparues en Belgique et à l’étranger. Un chèque de 15.300 euros avait pu être porté à son profit.

Cette année, les recrues de dernière année sont une soixantaine. Toutes les heures, de jour comme de nuit, une équipe d’au moins deux personnes partait de l’école alors qu’une autre rentrait. Plusieurs équipes pouvaient partir simultanément. Chaque élève courait au minimum 2 heures par jour. Les plus sportifs couraient jusqu’à 4 heures par jour. Les équipes étaient libres de choisir leur parcours. Un élève à vélo, portant un ballon avec les sponsors, suivait les coureurs avec une trousse de premiers secours.

Des sponsors et donneurs permettent de rassembler des fonds. Des tickets ont également été vendus pour parier sur le nombre de kilomètres parcourus au total. Bram Van Biesen, élève officier responsable de cet événement sportif, estime que leur récolte de fonds devrait dépassait le montant atteint l’an passé. Différentes activités sont encore programmées. Le montant du chèque qui sera reversé à l’association sera communiqué le 15 mai en soirée.

La fondation Pelicano s’assure notamment que les enfants auxquels elle vient en aide puissent bénéficier de repas chauds, de vêtements adaptés et d’activités culturelles et sportives.

Belga

Retrouvez l'article original sur BX1