Charleroi 6000

Des écharpes sur les arbres pour les SDF

Avec les températures froides que nous subissons actuellement, les initiatives en faveur des plus précarisés et des SDF se multiplient.

Avec les températures froides que nous subissons actuellement, les initiatives en faveur des plus précarisés et des SDF se multiplient. Aujourd’hui, les élèves de l’école d’enseignement spécialisé « Le Soleil Levant » de Montignies-sur-Sambre ont accroché des écharpes dans les arbres et sur les poteaux de Charleroi pour les mettre à disposition des sans-abris qui souffrent du froid. Une initiative venant de jeunes filles qui, elles-mêmes, viennent souvent de milieux en difficultés.

Des écharpes récoltées et distribuées par les élèves

Depuis ce lundi, des écharpes sont attachées à des arbres ou à des poteaux un peu partout en centre-vile à Charleroi. Ca n’a rien d’une décoration. C’est une action des jeunes filles de l’école spécialisée du « Soleil Levant » de Montignies-sur-Sambre. Ces jeunes filles en difficulté ont voulu aider les plus pauvres. Elles ont donc récolté des écharpes, les ont triées, lavées et étiquetées. Avant de les nouer autour d’arbres dans la ville, pour que les SDF puissent se servir. Une initiative qui vient vraiment de ces jeunes filles qui ne vivent pourtant pas forcément des situations faciles.

« Un petit geste comme ça, ça aide les gens qui sont dans le besoin, nous a confié l’une des élèves. Et peut-être que ça donnera des idées. Et que la prochaine fois, ils trouveront autre chose que des écharpes. Peut-être que d’autres personnes voudront les aider. Même si je suis en difficulté à la maison, je veux bien aider des personnes. C’est important de s’aider et de se serrer les coudes. »

Une initiative bienvenue selon les SDF

Et les jeunes filles n’hésitent pas non plus à aborder les sans-abris pour leur offrir une écharpe. Une démarche bien ressentie, comme nous l’a confié un SDF présent Ville Basse, ce lundi:

« Ce qui m‘a touché dans cette action, c’est que ce sont des jeunes qui pensent aux SDF. Et une écharpe c’est toujours utile. Surtout avec les températures qui baissent. Il faudrait qu’il y ait plus d’actions comme ça, que les gens se mobilisent. Mais ça, c’est plus dur… »

« On n’a pas toujours facile, mais on veut aider »

« Les SDF méritent d’être au chaud, témoigne cette autre élève qui participe aussi à l’action. Dans ma famille, on ne peut pas dire qu’on est riche ou pauvre, mais on s’en sort comme on peut. Et ceux qui sont dans le besoin, ils sont dans la rue et le froid. Alors que nous, on a des vêtement chauds, et eux, ils n’en ont pas. Et les aider, ça fait du bien »

Une simple écharpe offerte. Mais surtout un peu de chaleur humaine vraiment partagée.

Retrouvez l'article original sur Télésambre