Liege 4000

Derniers cours en présentiel dans le secondaire avant fermeture des écoles

Dès mercredi, les écoles secondaires seront fermées. Le gouvernement de la fédération Wallonie-Bruxelles a opté pour l'enseignement à distance pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les écoles ne disposaient que d'un très court laps de temps pour s'adapter. L'annonce a en effet été faite dimanche et les écoles n'ont reçu la circulaire de la ministre de l'enseignement de la fédération Wallonie Bruxelles lundi soir.

Ce mardi, les élèves de secondaires suivaient leurs dernière heures de cours en présentiel avant le congé de Toussaint. Dès mercredi, les écoles ferment. Une décision radicale mais attendue par le directeur du Collège Sainte-Véronique à Liège.

"Je n'arrivais plus à faire fonctionner mon école normalement" explique Mathias Tyssens, directeur du collège Sainte-Véronique. "J'ai actuellement cinquante professeurs absents à cause du covid sur un total de 220. Ces absences devenaient compliquées à gérer car cela faisait beaucoup d'élèves en salles d'études, et je ne disposais plus professeurs remplaçants pour pouvoir les surveiller ou reprendre les classes. Je vois cette décision comme un soulagement."

L’annonce était dans l’air, mais la circulaire ministérielle n’est arrivée au directeur que lundi soir. Dans cette école, heureusement, une plateforme numérique existe et a déjà servi lors du confinement. Par faire passer 2000 élèves et 220 professeurs en 48h sur celle-ci est un challenge.

"On a déjà une expérience lors du premier confinement" explique Mathias Tyssens, directeur du collège Sainte-Véronique. "Mais ici le délai est très court. Depuis ce matin, nous sommes submergé d'appel d'élèves ou de parents au sujet de leurs codes d'accès et on a énormément de questions par rapport à la manière dont ça va se passer."

Pour les professeurs, l’enseignement à distance élève la charge de travail, mais change aussi la manière de donner cours. Une des difficultés est d’éviter les décrochages et de garder l'attention des élèves.

Une autre difficulté : l'impossibilité de certains enfants d'accéder à un ordinateur. Un problème auquel répond l’établissement en prêtant une machines aux élèves qui n’en ont pas. Deux cent ordinateurs en location-achats seront également disponibles d’ici le 12 novembre.

Mais tous les établissements ne pourront pas répondre aussi rapidement à cette nouvelle réalité.

La fermeture des écoles est prévue pour trois jours. La reprise en présentiel est prévue après le congé de Toussaint. novembre. Mais au sein des établissements scolaires on s’attend à ce que les portes des classes se referment à nouveau plus tard dans l’année.