Wanze 4520

Défi 3 - Lessive écologique : 9 conseils pour bien laver le linge

Laver le linge impacte l'environnement. Du détachant au séchoir, en passant par la lessive maison, voici 9 conseils pour une lessive écologique.

Avec 1130 lessives faites chaque seconde en Europe, ça en fait des machines qui consomment de l’énergie et des litres de détergent qui se déversent dans l’eau !

Laver le linge est une petite routine qui impacte l’environnement et la santé. Mal faite, la lessive peut aussi abîmer les vêtements et réduire leur durée de vie. Or l’industrie textile est très polluante.

Heureusement, grâce à quelques astuces simples, il est possible de lessiver de façon écologique.  

1. Laver seulement quand c’est nécessaire
•    Diminuer la fréquence de lavage prévient l’usure prématurée des tissus et réduit l’impact sur l’environnement.
•    Par contre, on lave toujours ses vêtements neufs avant de les porter pour la première fois. On élimine ainsi les composants allergisants et autres résidus.

2. Traiter les taches rapidement
•    Faire tremper le linge très sale dans de l’eau additionnée de lessive ou de cristaux de soude avant de le passer en machine. Cela évite de faire appel à la fonction « pré-lavage ».
•    Traiter les taches avant de passer le linge en machine car les températures élevées peuvent fixer certaines taches dans les tissus.

3. Utiliser des produits écologiques
Les paillettes de savon de Marseille pour la lessive
•    Prendre une petite poignée de savon de Marseille et la jeter directement dans le tambour de la machine avec le linge. Il n’est pas nécessaire de le faire fondre avant.
•    Soyons clairs, votre linge n’aura plus la douce odeur des senteurs chimiques des lessives habituelles. Votre linge sentira… le linge lavé.

Le vinaigre
•    Mettre une cuillère à soupe dans le réservoir de l’adoucissant.
•    Il remplace aisément l’assouplissant ! Encore une fois, vous n’aurez plus l’odeur chimique des adoucissants de grande surface, mais le vinaigre fait très bien son travail.

L’huile essentielle d’arbre à thé
•    Ajouter quelques gouttes à chaque machine pour son pouvoir assainissant.

Le percarbonate (à ne pas confondre avec le bicarbonate)
•    Pour blanchir le linge, le faire tremper quelques heures dans un bain d’eau chaude + percarbonate. C’est magique !

4. Sécher à l’air libre
Un sèche-linge consomme beaucoup d’énergie, au moins le double d’un cycle de lave-linge.
On fait plutôt sécher le linge gratuitement, sans consommer d’énergie :
•    dehors quand le temps le permet ;
•    sur un étendoir dans une pièce bien ventilée.
Si on opte quand même pour un sèche-linge, on choisit une machine économe et on met en place quelques conseils pour l’utiliser au mieux :
•    réserver son usage aux draps et essuies et faire plutôt sécher les vêtements (surtout les plus fragiles) sur un étendoir ou une corde à linge ;
•    nettoyer les filtres avant utilisation sinon l’efficacité de l’appareil diminue ;
•    ne pas oublier de vider le réservoir d’eau si on a un séchoir à condensation (et éventuellement réutiliser cette eau pour le ménage) ;
•    choisir le bon programme ;
•    programmer le départ au meilleur moment, pour profiter des avantages du compteur bi-horaire ou de l’énergie des panneaux solaires si on en a.

 5. Moins repasser
•    Le repassage n’est pas indispensable. Quand on s’en passe, on gagne de l’énergie, de l’argent et pas mal de temps !
•    Pour certains textiles, il suffit de bien tendre le linge (sur des cintres, sur un étendoir…) dès qu’il sort de la machine à lessiver pour le défroisser.
•    S’il est trop sec ou qu’on n’avait pas la possibilité de l’étendre dès le cycle finit, on peut placer son étendoir dans la salle de bain pendant qu’on prend sa douche. La vapeur réhumidifie alors les fibres sans consommer d’énergie.
Astuce : Vous pouvez bénéficier d’une prime à l’achat d’une machine à laver ou d’un sèche-linge.
Conditions :
•    Être âgé de 18 ans au moins et habiter Wanze ;
•    Sur 5 ans, un ménage peut demander une prime pour chacun des 4 types d’électroménager indispensable de label énergétique A+++ :

 

Retrouvez l'article original sur Commune