Déconfinement en Belgique : musées et bâtiments historiques pourront rouvrir le 18 mai, le reste attendra

Ce mercredi 13 mai, le Conseil National de sécurité se réunit pour discuter des dernières mesures prises pour contenir l’épidémie de coronavirus dans le cadre du plan progressif de déconfinement dont la phase 1B, avec la réouverture des commerces, a commencé ce lundi 11 mai.

Ce mercredi 13 mai, le Conseil National de sécurité se réunit pour discuter des dernières mesures prises pour contenir l’épidémie de coronavirus dans le cadre du plan progressif de déconfinement dont la phase 1B, avec la réouverture des commerces, a commencé ce lundi 11 mai.
Pour rappel, les prochaines phases de déconfinement de la Belgique sont prévues le 18 mai (phase 2) avec un retour (très progressif) à l’école, la réouverture des musées et à la vie sociale et puis le 8 juin (phase 3) avec notamment une hypothétique relance progressive de l’horeca.

Pour le secteur culturel, les mesures du gouvernement étaient particulièrement attendues. Le secteur est aux abois avec près de 93% de pertes de revenus depuis le début de la crise.

Faire bouger les lignes

Et face à une situation qui semble inextricable pour les près de 250.000 personnes concernées, le secteur culturel n’a pas lésiné sur les efforts pour accroître la pression et se faire entendre. Il y a quelques jours 300 personnalités ont signé une lettre ouverte demandant des aides financières et un calendrier de déconfinement.

Ce mardi a eu lieu une conférence interministérielle de la Culture dont le but, justement, était de faire valider un calendrier de déconfinement et de "replacer la culture au centre des discussions", comme l’expliquait Bénédicte Linard, ministre de la Culture de la Fédération Wallonie Bruxelles.

Bref, ce mercredi, le Conseil national de sécurité ne pouvait pas faire l’impasse de la culture.

Les musées les premiers

Sophie Wilmès avait promis "une petite ouverture de porte". C’est chose faite. L’ouverture est bien petite mais elle est bien là. Le problème, c’est que par sa nature qui rassemble, la culture est très compliquée à déconfiner. Même si "la culture a un rôle essentiel dans notre société et pour notre économie", a pointé Sophie Wilmès au cours de la conférence de presse. Pour rappel, le secteur représente 5% du PIB du pays.


►►► Lire aussi : phase 2 du déconfinement : marchés, sport, coiffeurs, mariages... les détails de la conférence de presse du CNS

►►► Retrouvez tout notre dossier sur le coronavirus  


A partir de ce lundi 18 mai, début de la deuxième phase du confinement, les musées et les infrastructures historiques pourront à nouveau rouvrir leurs portes.

Oui, mais à des conditions particulièrement strictes. Seuls les musées et les infrastructures à même de mettre en place un système de réservation en ligne ou par téléphone pourront rouvrir. De plus, ils devront assurer la gestion des foules de sorte que les distances de sécurité soient respectées.

Patience

Pour le reste, il faudra attendre. "Ce n’est pas parce que la complexité est réelle qu’il ne faut pas la gérer", a indiqué Sophie Wilmès. Et pour ça, il s’agit de travailler à un plan précis de déconfinement qui sera soumis au GEES, le groupe d’expert pour une stratégie de sortie.

Un plan devrait être soumis d’ici à la fin de la semaine au GEES.


►►► Lire aussi : déconfinement en Belgique : ce que le secteur culturel attend du conseil national de sécurité


 

Johanna Bouquet

Retrouvez l'article original sur RTBF