"De plus en plus de professionnels du numérique se posent la question du sens des innovations" (L'ère des données 2.2)

En créant des quantités astronomiques de données et en interconnectant les êtres humains, le secteur du numérique imprime une empreinte environnementale grandissante sur la planète.

En créant des quantités astronomiques de données et en interconnectant les êtres humains, le secteur du numérique imprime une empreinte environnementale grandissante sur la planète.

La réponse du secteur face à ce problème ? Tout simplement, encore plus de technologies, encore plus de données. Un courant de pensées qui est depuis longtemps dominant dans l'industrie, poussé par une économie capitaliste de croissance, est le cornucopianisme : cette idée que les innovations technologiques résoudront les problèmes au fur et à mesure (et même avant) qu’ils (ne) se posent. Dans le rapport Smarter2030, l’industrie estime par exemple que des systèmes plus "intelligents" pourront, d’ici 2030, économiser dix fois plus d’émissions carbonées qu’ils en produisent. En d’autres mots, les innovations technologiques, principalement grâce à l’intelligence artificielle, permettront d’énormes avancées dans l’impact environnemental de nombreux secteurs, et ces avancées contrebalanceront l’impact intrinsèque du numérique.

Dans la réalité des faits, ces solutions numériques sont loin d'être aussi efficaces, notamment à cause de l’effet rebond, ou quand l’utilisateur final a un comportement qui annule, ou diminue fortement, l’effet bénéfique d’une nouvelle technologie.


►►► Quand améliorer l'efficience énergétique ne suffit plus, ou l'effet rebond dans le numérique


Au cœur de cette problématique, cette incapacité du secteur à considérer l'impact sociétal des technologies qu'elle développe autrement que sous l'angle du bénéfice économique.

Ces dernières années, une certaine quête de sens est née parmi les experts, chercheurs, ingénieurs et professionnels du domaine. Sans remettre en cause fondamentalement le besoin d’innovations technologiques, de plus en plus de voix s’élèvent afin qu’une réflexion autour de la finalité de ces nouvelles technologies soit menée, au moment même de son développement.


"L’ère des données" est un dossier web d’une dizaine d’articles, publiés durant tout le mois de décembre, qui questionne l’impact environnemental du numérique, et la démarche de sobriété numérique.

1er décembre // L’ère des données 1.0 : Le constat chiffré

8 décembre // L’ère des données 2.0 : Quelles réponses de l’industrie du numérique face au défi environnemental ?

15 décembre // L’ère des données 3.0 : Les habitudes de consommation des internautes au centre de la démarche de sobriété numérique

22 décembre // L’ère des données 4.0 : Cas particuliers

  • 4.1 : Les jeux vidéo seront-ils bientôt le nouveau mastodonte dans le monde du streaming ?

  • 4.2 : La dématérialisation est-elle toujours plus écologique ?

  • 4.3 : La révolution mobile, ou quand le smartphone a complètement changé la donne

Ressources graphiques : Freepik, SmashIcons, Icon Pond et itim2101 sur FlatIcons.
Ressources software : Brad Arnett (https://codepen.io/bradarnett/pen/dNEbzB) et AnneD Osuch (https://codepen.io/devcodetips/pen/LGRJEo)


 

Adeline Louvigny

Retrouvez l'article original sur RTBF