Ville de Bruxelles 1000

De nombreux clients venus profiter de la réduction de 50% dans le magasin de jouets La Grande Récré

Dès mardi, les magasins de jouets La Grande Récré, dont l’entreprise est déclarée en faillite depuis juin dernier, ouvriront une dernière fois leurs portes pour liquider l’ensemble de ses stocks.

Dès mardi, les magasins de jouets La Grande Récré, dont l’entreprise est déclarée en faillite depuis juin dernier, ouvriront une dernière fois leurs portes pour liquider l’ensemble de ses stocks. BX1 était présent Galerie Anspach.

“J’ai trouvé des jeux qui me plaisaient, des jeux de société avec lesquels je pourrai jouer”, se réjouit une jeune fille. “J’ai acheté plein de jouets pour tous mes filleuls. J’ai fait mes courses pour Noël, pour Saint-Nicolas”, explique une jeune femme. “On va mettre de côté pour Saint-Nicolas, Noël, les anniversaires. On va cacher. Moins de 50%, c’est quand même intéressant”, insiste une mère de famille. Autant de personnes venues profiter mardi des 50% de réduction dans les 15 magasins que compte la chaîne La Grande Récré en Belgique.

“Nous examinons toutes les créances qui nous sont parvenues et nous distribuons l’argent recueilli en ordre de priorité. La loi prévoit toute une série de priorités, dans lesquelles s’inscrivent bien sûr le personnel. Les bailleurs ont un privilège sur ce qui remplit le magasin par exemple”, explique le curateur Yves Oschinky. 95 personnes dont 85 en CDI, travaillaient pour La Grande Récré en Belgique. Aucun repreneur n’a pu être trouvé pour assurer la succession de la chaîne du groupe français Ludendo.

Dès mardi, les magasins de jouets La Grande Récré, dont l’entreprise est déclarée en faillite depuis juin dernier, ouvriront une dernière fois leurs portes pour liquider l’ensemble de ses stocks.

Retrouvez l'article original sur BX1