Schaerbeek 1030

CPAS de Schaerbeek : un Conseil communal extraordinaire qui divise majorité et opposition

Un Conseil communal extraordinaire s’est tenu, ce mercredi soir, autour de la situation au CPAS de Schaerbeek.

Depuis plusieurs semaines, les assistants sociaux et administratifs du CPAS de Schaerbeek dénoncent leurs conditions de travail : charge de travail trop importante, manque de personnel, ouverture de postes hiérarchiques au détriment des travailleurs de terrain, etc. Une situation qui obligent les collaborateurs du CPAS schaerbeekois à travailler à la chaîne : une grève a notamment été menée mardi dernier.

► Reportage | Le CPAS de Schaerbeek en grève ce mardi (30/03/2021)

Ainsi, un conseil communal extraordinaire avait été convoqué, ce mercredi soir, autour de cette situation, à la demande de l’opposition. “La présidente du CPAS, Sophie Querton, a répondu aux différentes questions posées par les membres du Conseil, et principalement sur la situation sociale au sein du CPAS“, indique la commune de Schaerbeek dans un communiqué.

La commune se défend en évoquant la situation sanitaire, et notamment l’augmentation très importante des bénéficiaires du revenu d’intégration, “et des personnes qui viennent chercher au CPAS un ‘complément’. Ils ont eu également à faire face à une diversification des publics, avec une hausse notamment du nombre d’étudiants, de travailleurs aux revenus modestes, de personnes en situation de monoparentalité et/ou d’origine étrangère, ainsi qu’un public plus méconnu du CPAS jusqu’ici, notamment les indépendants et les acteurs du secteur culturel“, évoque la commune, “Depuis mars 2020, la pression sur les travailleurs sociaux n’a cessé d’augmenter. Pour le CPAS de Schaerbeek, il a fallu gérer tout cela tout en protégeant les travailleurs de la pandémie. Et dans le même temps, le CPAS devait poursuivre ses projets fondamentaux et structurels pour le bon fonctionnement de l’institution“. Les autorités communales évoquent notamment un budget CPAS revu à la hausse, des extensions de cadre pour faciliter l’engagement d’assistants sociaux supplémentaires, et le projet de réorganisation des services du CPAS, ainsi qu’une enveloppe spécifique télétravail.

“La commune veillera, dans le cadre de sa tutelle budgétaire et financière, à apporter le soutien indispensable au fonctionnement du CPAS afin que les travailleuses et travailleurs du CPAS puissent exercer leur travail dans les meilleures conditions“, indique également la commune dans son communiqué.

“Se cacher derrière la situation sanitaire“

Les réponses de la présidente du CPAS, Sophie Querton (Liste du Bourgmestre) n’ont cependant pas semblé être au goût de l’opposition. “La majorité, avec beaucoup de condescendance, ne prend pas la mesure de ce qui se passe au CPAS depuis deux ans et n’est pas prête à prendre des engagements concrets pour recadrer la présidente du CPAS et retrouver la confiance des travailleurs et citoyens-bénéficiaires“, a réagi le conseiller communal Cédric Mahieu (cdH), “Comme d’habitude, Mme Querton élude et ne donne aucune réponse sur le fond. Venir nous dire qu’il y a déjà eu des grèves au CPAS de Schaerbeek comme si c’était quelque chose de régulier… Se cacher derrière la situation sanitaire, cette situation est vécue par tous les CPAS bruxellois et belges, le CPAS de Schaerbeek est le seul à faire grève pourtant“.

Le conseiller communal humaniste s’interroge ainsi sur l’absence “d’engagement budgétaire concret de la tutelle communale sur le long terme, c’est-à-dire dans le plan 2022-2024“, ainsi que l’intervention du manager de crise : “Je me pose la question de sa réelle plus-value, son intervention ayant mené à une grève“.

Au sein de l’opposition, la conseillère communale Laila Lahssaini (PTB), elle, a déploré l’absence, lors du conseil communal extraordinaire, de représentants des travailleurs, rapporte la Dernière Heure, tandis que son collègue libéral indépendant, Georges Verzin, a indiqué à la présidente du CPAS qu’elle est “désormais sous haute surveillance”

L’opposition a ainsi demandé un vote de confiance envers la présidente du CPAS, lors du prochain conseil d’action sociale.

 

▀  Interview de Sophie Querton dans Toujours + d’Actu

ArBr – Photo : BX1

Un Conseil communal extraordinaire s’est tenu, ce mercredi soir, autour de la situation au CPAS de Schaerbeek.

Retrouvez l'article original sur BX1