Beaumont 6500

Covid-19 : vers une adaptation des activités extrascolaires pour les jeunes

Ce jeudi, le Premier ministre Alexander De Croo et les ministres de l’Enseignement et de la Jeunesse des entités fédérées devaient organiser un Comité de concertation spécial Jeunesse, au sujet de l'adaptation des mesures pour les activités extra-scolaires.

Ce jeudi, le Premier ministre Alexander De Croo et les ministres de l’Enseignement et de la Jeunesse des entités fédérées devaient organiser un Comité de concertation spécial Jeunesse, au sujet de l'adaptation des mesures pour les activités extra-scolaires. On a appris cet après-midi que cette réunion était finalement annulée. Mais les mesures sont bel et bien validées par le Kern. Ces nouvelles règles permettront la reprise des activités de groupes par bulles de 10 pour les jeunes de moins de 18 ans. Les bulles seront également réduites pour les moins de 13 ans. 

Le comité de concertation spécial jeunesse qui devait se réunir ce jeudi avec le Premier ministre est annulé, mais des réponses claires doivent être apportées rapidement à la détresse psychologique des jeunes. En manque d’activités sportives et sociales depuis des mois, leur moral est mis à rude épreuve.

Justement, pour lutter contre ce manque de contacts et d’activités chez les jeunes, les trois Communautés du pays ont trouvé un accord (ce mardi) sur une adaptation des activités extra scolaires.

Il en ressort que les enfants de moins de 13 ans devront dorénavant pratiquer ces activités en bulles réduites (à 10 jeunes maximum). Il sera aussi demandé de limiter à une seule activité par semaine afin de réduire les contacts. Par contre la tranche d’âge 13-18 ans (qui ne pouvait plus pratiquer d’activités en groupe depuis l’automne), pourra les reprendre mais uniquement en extérieur. Une exception est prévue pour les camps qui seront organisés durant les vacances de carnaval, avec des bulles autorisées de 25 enfants. Une bonne nouvelle pour ces jeunes en manque de loisirs.

Par ailleurs, dans un second temps, un assouplissement pour les 18-25 ans est également envisagé. Toutes ce mesures ont été validée ce mercredi par le Kern, mais elle doivent encore être communiquées officiellement. Un comité de concertation virtuel se tiendra malgré tout à ce sujet jeudi.

Retrouvez l'article original sur Télésambre