Ixelles 1050

Coucou, la mode écoresponsable en temps de crise

Coucou, c’est l’antre des fashionistas éco-responsables. Ce concept de location de robes de soirées cartonnait avant la crise du Covid-19. Mais face au confinement et à l’annulation en masse des événements, ses créatrices ont dû se réinventer.

Coucou est un concept de location de vêtements et de vente de petits accessoires. 

"C'est un showroom de 120 m², avec plus de 600 tenues pour toutes les occasions," précise Marie Berlier co-fondatrice du concept.

"Ici, on trouve des tenues incroyables, à prix réduit. C'est un concept qui veut faciliter la vie aux femmes. Il y en a pour tous les styles, tous les goûts et toutes les tailles." 

 

"Coucou, c'est beaucoup moins cher", affirme Marie. "Ici, on trouve des robes que l’on ne pourrait probablement jamais acheter, des tenues de créateurs qui valent parfois une fortune et qu'on ne peut généralement pas se permettre."

"C'est fun, c'est économique, mais c'est aussi durable et éthique.", nous dit Isabelle d'Otreppe, l'autre co-fondatrice du concept.

"L'industrie du textile est la deuxième plus polluante au monde," ajoute-t-elle. "Chaque vêtement émet 20 fois son poids en gaz à effet de serre à la production. Donc si vous pouvez éviter d'acheter inutilement, faites-le! Vous pouvez parfaitement avoir une tenue super chouette et à la mode tout en consommant autrement, c’est-à-dire en louant votre tenue. Surtout pour des tenues que vous allez mettre une ou deux fois.​"

Impacts et rebondissements face à la crise

Coucou fait partie de ces commerces fortement impactés par la crise du Covid-19. "Pour nous, la crise ça a vraiment été une catastrophe, vu qu’on loue des vêtements pour les événements et qu’il n’y a plus d’événement", raconte Isabelle.

"On a dû être très agiles, se réinventer en permanence, rebondir, réfléchir. Réfléchir " Out of the box," ajoute Marie.

Comme beaucoup d'autres, les co-fondatrices ont dû entièrement revoir leur business model. Ouverture sur rendez-vous, déstockages, création d'un e-shop, Marie, Isabelle et toute l'équipe de Coucou mettent en place énormément de choses pour garder la tête hors de l'eau et "tout faire pour exister quand cette crise sera finie."

"On a créé nous-même un e-shop pour mettre en vente tout ce que l’on proposait déjà en vente au showroom : des accessoires et des bijoux durables et éthiques, ainsi que des cosmétiques naturelles," précise Isabelle. "Sur notre e-shop, on a développé des labels. Ce qui permet aux clients de faire leur shopping en toute transparence."

La solidarité et l'optimisme comme arme

Marie nous explique que ce qui les a le plus marqué pendant cette période difficile, "c’est que l’on peut en ressortir du positif. On peut aller de l’avant, on peut se réinventer. C’est ce qu’on a essayé de faire chez Coucou et pour l’instant ça a marché -on touche du bois- on est là et on sera sûrement encore là la saison prochaine."

"Je suis contente que ce concept soit encore un plaisir pour nous, pour les créatrices, pour l’équipe qu’on a créée, que cela soit encore un plaisir de venir travailler, qu’on ait encore envie de se battre, qu’on ait encore envie de continuer, " ajoute-t-elle émue. "On a encore la motivation de développer ce projet beaucoup plus loin, donc ça, je crois que c’est quand même un sacré obstacle qu’on a surmonté," Conclu Isabelle.

Reportage : Véronique Wese

Images : Mathieu Golinvaux