Coronavirus : que deviendront les stages d'étudiants?

De nombreux étudiants étaient en stage lors du début de la crise sanitaire.

 

Témoignage

Fabienne s'inquiète pour la poursuite du cursus de son fils: "Mon fils était en stage au Luxembourg. Son école supérieure lui a interdit de faire du télé-travail alors que la société où il effectue son stage l'encourage pour qu'il le poursuive en travaillant à distance. Sans ce stage, il ne sait pas rédiger son TFE, d'où quid pour son diplôme ? Sans ce stage, il n'est plus rémunéré et ne saura pas honorer les loyers de la chambre qu'il a louée... Sans ce stage, sans télé-travail, sans cours, comment doit-il faire face à cette crise sanitaire ? Tant sur le plan financier que sur le plan psychologique... Tous les étudiants sont en attente d'une procédure homogène."

Pas d'annulation officielle


La Fédération Wallonie-Bruxelles a pris des mesures spécifiques d'urgence pour limiter la propagation du coronavirus COVID-19 dans l’Enseignement supérieur, l’Enseignement de Promotion sociale, l’Aide à la jeunesse, les Maisons de justice, la Jeunesse et les Sports.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Les stages sont maintenus et relèvent de la responsabilité du lieu d’accueil du stagiaire : la relation contractuelle existant entre le lieu d’accueil et le stagiaire ainsi que la poursuite du stage sont laissés à l'appréciation du lieu d’accueil du stagiaire.

Au cas par cas

A la Haute Ecole Louvain en Hainaut (HelHa), tous les stages sont suspendus, sauf pour le Domaine d’enseignement des Arts Appliqués.

Pourquoi?

"Car certaines entreprises proposaient de continuer des stages en télé-travail et d'autres pas, il fallait garder une équité entre nos étudiants. Ainsi tous nos étudiants pourront être évalués sur une même base. Nous avons opéré ces choix domaine d’enseignement par domaine d’enseignement" précise Sandrine Duplucy, porte-parole de la Cellule de Gestion du Plan d’Action de la HELHa.

Jennifer Istace

Retrouvez l'article original sur RTBF