Coronavirus : les rayons de supermarchés ne sont pas impactés

Avec cette épidémie de Covid-19 les rayons des supermarchés ont été pris d’assaut dans certains pays.

C’est le cas notamment en France et en Italie mais chez nous ça ne semble pas être les cas, ou alors de façon marginale. "Il y a une augmentation de 10% de certains produits secs comme du riz, des pâtes ou des conserves", indique Dominique Michel parton de COMEOS, la fédération belge du commerce. Mais une grande enseigne que nous avons contactée donne deux éléments, outre le Coronavirus, pour expliquer cette augmentation. "On sort des vacances de Carnaval et les armoires sont vides, c’est généralement une période où l’on achète un peu plus. De plus, nous sommes en début de mois et les salaires viennent d’être payés. On sait bien que dans le secteur, on vend plus en début de mois qu’en fin de mois."


►►► Retrouvez tous nos articles sur le coronavirus


Par ailleurs, selon COMEOS qui reste en contact avec la plupart des grandes enseignes de la grande distribution, la situation est totalement sous contrôle. "On est tout à fait à l’aise en matière d’approvisionnement. Si vous cherchez des rayons vides, vous en trouverez mais il y en a tout le temps. La situation est calme, bien plus calme que dans d’autres pays."

Augmentation des ventes en ligne

En revanche, le Coronavirus a un effet sensible sur les ventes de produits alimentaires en ligne. "Des augmentations parfois de 30 à 40% sur les produits alimentaires. Mais il faut relativiser puisque les ventes en lignes de produits alimentaires ne représentent que 1% du total des ventes d’alimentaire en Belgique", explique Dominique Michel parton de COMEOS, la fédération belge du commerce.

T.D.B. et M.P.

Retrouvez l'article original sur RTBF