Coronavirus : Lancement de l'opération "Le cinéma belge à la maison"

Face à la pandémie de coronavirus qui contraint les salles de projection à fermer leurs portes, le Centre du cinéma et de l'audiovisuel (CCA) de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) lance l'opération "Le cinéma belge à la maison" afin d'accompagner les sorties de films belges sous forme virtuelle (e-cinema), annoncent le CCA et la FWB dans un communiqué commun.

Six longs métrages belges francophones sont concernés par l'opération, notamment "Jumbo" de Zoé Wittock et "Losers revolution" de Thomas Ancora et Grégory Beghin, dont les sorties en salles ont été annulées. Quatre autres films dont l'exploitation a dû être arrêtée sont également soutenus: "Pompei" d'Anna Falguères et John Shank, "Filles de joie" de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich, "Adoration" de Fabrice du Welz et "Lucky" d'Olivier Van Hoofstadt.

Concrètement, le CCA apportera son soutien en lançant le site lecinemabelgealamaison.be, qui liste toutes les plateformes où les films sont disponibles et mentionne des informations utiles pour chaque film (bande-annonce, synopsis, fiche technique).

"Une rubrique reprend également les offres - gratuites et payantes - de films belges francophones (longs métrages, courts métrages, documentaires) disponibles sur les différentes plateformes: Proximus, Voo, Auvio, Universciné...", expliquent le CCA et la FWB, précisant qu'une campagne média sera également menée.

"Pour plusieurs de ces œuvres, une sortie repoussée ou une re-sortie demeurait hypothétique, puisque le secteur de l'exploitation devra faire face, lors d'une reprise souhaitée la plus rapide possible, à un risque d'embouteillage", souligne encore le communiqué.

Le cinéma belge sur Auvio

Dès cette semaine, Auvio et La Trois accueilleront des films belges pour traverser ensemble cette période particulière, ainsi qu'une collection de courts-métrages d’animation pour adultes mis en ligne depuis le 25 mars, sur la page Films d'Auvio.

Premier aperçu de la programmation :

  • 26 mars : "L'économie du couple" de Joachim Lafosse, avec Bérénice Béjo
    + "Je me tue à le dire" de Xavier Seron, avec Jean-Jacques Rausin
  • 28 mars : "Chez nous" de Lucas Belvaux, avec Emilie Dequenne et André Dussollier
  • 2 avril : "Carnivores" de et avec les frères Renier
    + "Belgian disaster" de Patrick Glotz, avec Lio et Jean-Luc Couchard
  • 4 avril : "Tokyo fiancée" de Stefan Liberski, avec Pauline Etienne
  • 9 avril : "Mon ange" d'Harry Cleven, avec François Vincentelli
    + "Keeper" de Guillaume Senez
  • 11 avril : "L'année prochaine" de Vania Leturcq
  • 16 avril : "Troisièmes noces" de David Lambert, avec Bouli Lanners
  • 18 avril : "Les oiseaux de passage" d'Olivier Ringer
  • 23 avril : "Drôle de père" d'Amélie Van Elmbt
  • 30 avril : "La fille inconnue" des frères Dardenne
  • 7 mai : "Les survivants" de Luc Jabon, avec Fabrizio Rongione
  • 14 mai : "Bye bye Germany" de Sam Garbarski
  • 21 mai : "Tous les chats sont gris" de Savina Dellicour avec Anne Coesens et Bouli Lanners
  • 28 mai : "La part sauvage" de Guérin Van de Vorst