Coronavirus : la réouverture des musées en France, un espoir de sortie de crise pour les guides de Belgique ?

Le monde de la culture peut souffler en France : il connaît désormais la date potentielle de sa réouverture. Cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir leurs portes le 15 décembre, si toutefois la situation sanitaire le permet, a annoncé mardi soir le président français Emmanuel Macron. Il faudra pour cela que les nouvelles contaminations quotidiennes demeurent autour de 5000 personnes, et que le nombre de patients en réanimation reste compris entre 2500 et 3000.

En Belgique, les musées peuvent-ils eux espérer une réouverture rapide ? Selon la ministre francophone de la Culture, Bénédicte Linard, il est un peu tôt pour en parler, même si l’espoir est permis. "On évoque que les musées soient sur la table du comité de concertation. On a travaillé avec le secteur et avec mes homologues flamands et germanophones pour que tout soit à prêt pour un déconfinement", notait la ministre dans Matin Première ce mardi. "Je ne peux pas m’avancer, c’est l’évolution de l’épidémie qui décide. J’espère que le comité de concertation donnera des perspectives mais j’entends que cela va se faire par phases."

Les guides particulièrement touchés

Parmi les principaux acteurs touchés par cette fermeture, les guides sont notamment inquiets. Beaucoup d’entre eux sont indépendants, comme Madeleione Elleboudt, historienne de l’art, qui en fait son activité à mi-temps. "J’ai la chance d’avoir un complément de salaire, admet-elle. Sinon, je n’aurais plus que deux-trois visites depuis le mois de mars."

La guide note par ailleurs qu’une réouverture prochaine ne garantirait pas forcément le retour du public dans les musées. "Début juillet, on avait le droit de guider des groupes de maximum 15 personnes, masquées, avec les distances réglementaires, rappelle-t-elle. Le public n’était pas venu, il était refroidi."

P.V. avec P.B. et F.B.

Retrouvez l'article original sur RTBF