La Louvière 7100

Coronavirus : "La digue est en train de casser", témoigne Delphine Mathieu, médecin au CHU Tivoli (La Louvière)

Des mesures sévères ont été annoncées ce vendredi par le gouvernement à l’issue d’un Comité de concertation.

Des mesures sévères ont été annoncées ce vendredi par le gouvernement à l’issue d’un Comité de concertation. Les hôpitaux de Belgique doivent passer en phase 2A, puisque la situation dans les institutions hospitalières est très grave. Interrogée sur La Première, Delphine Mathieu, infectiologue et hygiéniste au CHU Tivoli, à La Louvière, déclare que, pour ce qui concerne l’accueil des patients, "on a clairement touché la limite parce que les lits d’hospitalisation réservés pour les patients Covid-19 sont full et nous avons 14 lits à créer aux soins intensifs. La moitié des lits des soins intensifs sont pris par des patients Covid-19, donc cinq patients intubés".

A l’avenir, "on va essayer de transférer dans le réseau hospitalier, mais il manque une coordination un peu plus générale de tout le territoire. On perd donc un temps incommensurable à essayer de trouver des places".


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Les mesures annoncées par le gouvernement ce vendredi ne lui paraissent pas une réponse suffisante : "De ce que je vois de mon quotidien, certainement pas. On est bien au-delà de la première vague, en nombre et en vitesse. Cela veut dire que l’on va devoir dégrader des soins. La digue est en train de casser, je ne suis pas persuadée que tout le monde s’en rende bien compte".

A. Lechien

Retrouvez l'article original sur RTBF