Coronavirus en Belgique : les loueurs de kayaks resteront fermés ce lundi 4 mai

Les loueurs de kayaks ne reprendront pas leur activité lundi, annonce Stéphane Marin, président Fédération des Loueurs de Kayaks (FLK), vendredi à Belga.

"Nous sommes considérés comme attraction touristique et non comme loueurs de matériel sportif. Dès lors, seuls ceux qui disposent de leur propre kayak sont autorisés", précise-t-il.

A l'issue du Conseil National de Sécurité du 24 avril dernier, Sophie Wilmès avait annoncé la reprise dès le lundi 4 mai des activités sportives en plein air où les règles de distanciation sociale pouvaient être respectées. La Première ministre avait notamment cité le kayak, suscitant de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Toutefois, la reprise de l'activité de location n'est pas à l'ordre du jour, a détaillé la FLK.

Trop de contraintes

"Nous sommes très heureux que la Première ministre ait pensé à notre sport, mais nous sommes considérés comme attraction touristique et, à ce titre, nous ne pourrons pas rouvrir", a justifié M. Marin. "Et je pense que cela a été très bien compris par le grand public. Nos loueurs n'ont pas été submergés d'appels durant la semaine."

Pour la FLK, plusieurs obstacles doivent encore être levés pour envisager la reprise, dont la réouverture des cours d'eau wallon. "En outre, comme nous ne sommes pas non plus considérés comme transport en commun, nos bus qui assurent le trajet retour ne pourraient transporter que cinq voyageurs. Enfin, il faudra mettre en place un dispositif de désinfection des kayaks, des pagaies et des gilets de sauvetage."


►►► À lire aussi : Notre dossier sur le coronavirus


Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF