Coronavirus: des experts demandent des mesures d'urgence pour désengorger les prisons

La tension monte dans les prisons du pays.

Des incidents ont eu lieu mercredi soir à Leuze-en-Hainaut ou encore à Arlon. Plusieurs détenus ont refusé de rejoindre leur cellule après leur sortie au préau. A cause de l'épidémie de coronavirus, les détenus sont privés de visite et les sorties sont raccourcies.

Dans une carte blanche publiée dans Le Vif, des dizaines d'avocats, d'experts et de professeurs demandent que des mesures soient prises d'urgence pour désengorger les prisons, parce qu'elles sont menacées, écrivent les signataires, d'une "augmentation exponentielle des contagions", ce qui aggraverait la situation dans les hôpitaux.

Pour tous ces experts, il faut donc libérer les détenus les plus vulnérables, en raison de leur âge ou de leur état de santé général : libérations provisoires ou conditionnelles.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Autre demande urgente : le renforcement massif de matériel sanitaire, alors que les témoignages de gardiens montrent qu'ils sont insuffisamment équipés.

Des mesures ont déjà été prises par le ministre de la Justice pour faire baisser un peu la surpopulation carcérale. Les congés pénitentiaires ont été prolongés pour éviter les allers et retours qui font circuler le virus. Il y aura plus de détenus surveillés par un bracelet électronique.

RTBF

Retrouvez l'article original sur RTBF