Ville de Bruxelles 1000

Considérés essentiels, certains magasins peinent toutefois à attirer les clients

On l’oublie parfois, mais certains magasins fermés durant le premier confinement sont, cette fois-ci, ouverts : c’est le cas notamment des magasins de thé ou des opticiens.

Dans le centre-ville de Bruxelles, plusieurs magasins sont concernés par cette situation. Ainsi, considérés comme essentiels, il leur est pourtant difficile d’attirer les clients.

■ Reportage de Thomas Dufrane et Nicolas Scheenaerts, avec Pierre Delmée

On l’oublie parfois, mais certains magasins fermés durant le premier confinement sont, cette fois-ci, ouverts : c’est le cas notamment des magasins de thé ou des opticiens.

Retrouvez l'article original sur BX1