Charleroi 6000

Conseil communal de Charleroi : les techniciennes de surface ont manifesté

Le conseil communal de Charleroi a été quelque peu chahuté ce lundi soir : une centaine de techniciennes de surface ont manifesté en début de séance.

Le conseil communal de Charleroi a été quelque peu chahuté ce lundi soir : une centaine de techniciennes de surface ont manifesté en début de séance.

Pour Mounia Benslama, de la CSC services publics, il y a une réelle préoccupation :
"Il y a une crainte d’une externalisation. Et surtout le fait que l’on ne sera certainement pas convié préalablement pour préparer cette externalisation. Quand on voit comment ça s’est passé au niveau du service propreté, oui on a été concerté sur les modalités d’exécution mais toute la phase stratégique ne nous appartient pas. Et nous en tous cas, on défend, en front commun, le maintien de ce type de service au sein même de l’administration communale. Notre marge de manœuvre c’est la mobilisation. Alors, une première mobilisation ce lundi soir et puis une seconde le 2 avril au matin, à 08h00, devant le collège communal et évidemment en front commun c’est important, avec l’ensemble des travailleurs de la Ville parce que je pense que ça concerne tout le monde ici."


Ce lundi soir, si les techniciennes de surface de la Ville se sont regroupées en front commun syndical, c’était, notamment, pour dénoncer le remplacement d'une seule personne pour trois départs alors que la pyramide des âges est plutôt élevée. Et puis, elles s’élèvent aussi contre le non remplacement des contractuels qui sont en arrêt maladie.

Christine Borowiak, Daniel Barbieux

Retrouvez l'article original sur RTBF