Dinant 5500

Confinement: Une famille dispersée dans le monde fait des apéros quotidiens en vidéoconférence

La famille Goffart a décidé de prendre l'apéro tous les jours via Skype pour garder du lien social. Ils sont une quinzaine à se retrouver devant leurs écrans tous les jours pour boire un verre... à distance.

Dans la famille Goffart de Dinant, tous les jours à 18h30 c'est l'heure de « l'apéro-Skype » avec une quinzaine de membres de la famille. Ce sont quatre générations, disséminées un peu partout en Europe et dans le monde, qui se retrouvent devant leurs écrans, comme l'explique Jaqueline Goffart, l'une des filles de la matriarche de la famille:

Ce sont mes neveux et nièces qui ont souhaité mettre cet apéro en place durant ce long confinement pour garder contact avec leur grand-mère, ma mère. C'est ainsi que la tradition s'est installée.

Cet apéro de fin de journée, la grand-mère Christiane, 91 ans, y est très attachée. Mais attention, elle connaît déjà très bien Skype. Elle l'utilise depuis près de sept ans pour discuter avec certains de ses petits-enfants qui vivent aux États-Unis. Christiane Focan avoue attendre ce moment de la journée avec impatience:

On attend avec plaisir qu'il soit six heures et demi pour commencer l'apéro. Ce petit moment avec ma famille me fait vraiment du bien. On se voit peut-être même plus qu'avant.

Christine, la petite fille de Christiane, qui vit à Madrid est du même avis. Grâce aux « apéros-Skype », elle voit quotidiennement son cercle familial élargi :

Il y a des cousins avec qui je parle assez rarement que je vois maintenant tous les jours, c'est vraiment agréable.

D'autant qu'en Espagne, le confinement est encore plus stricte qu'en Belgique. Christine et sa famille, qui vivent en appartement, ont l'interdiction de sortir sauf pour les besoins essentiels. Les balades sont interdites. Cet « apéro-Skype » est donc une vraie bouffée d'air frais, comme elle nous l'a dit:

Dans les circonstances que nous avons maintenant, c'est sur qu'on attend ce petit rendez-vous le soir avec impatience. C'est aussi un moment attendu par notre petit garçon de trois ans pour parler avec ses cousins et ses cousines.

Pour des moments comme ceux-là aussi, la période que nous vivons restera inoubliable.

La famille Goffart a décidé de prendre l'apéro tous les jours via Skype pour garder du lien social. Ils sont une quinzaine à se retrouver devant leurs écrans tous les jours pour boire un verre... à distance.

Retrouvez l'article original sur MAtélé