Commerces, fêtes de fin d'année, loisirs… retrouvez l'essentiel des nouvelles mesures contre le coronavirus

Le comité de concertation de ce vendredi a débuté à 13 heures au Palais d’Egmont.

 Les représentants du gouvernement fédéral et ceux des entités fédérées y ont fait le point sur l’état de l’épidémie de Covid-19 en Belgique et sur les mesures sanitaires prises pour le moment. Va-t-on vers un assouplissement des mesures pour les fêtes de fin d’année ou la réouverture de certains magasins ?


En résumé :


 

La conférence de presse a commencé à 19 heures, les dirigeants ont trouvé un consensus sur la réouverture des commerces les magasins non alimentaires vont pouvoir ouvrir leurs portes à partir du 1er décembre. Plus qu’un week-end de fermeture à tenir donc. Cette réouverture des magasins se fera sous conditions strictes : maximum 1 client par 10m2. Pour les petites surfaces, seulement 2 clients seront acceptés à la fois. En parallèle, les magasins seront responsables des files à l’extérieur.

Tout comme l’horeca, l’événementiel et le cinéma, les métiers de contacts (tatoueurs, coiffeurs, etc.) vont par contre devoir rester fermés minimum jusqu’au 15 janvier.

Les musées et les piscines vont ouvrir à nouveau dès la semaine prochaine. À noter également que les "piscines tropicales" ne ne sont pas concernées par cette réouverture, il ne sera dès lors pas possible de se rendre à Aqualibi.

Le Premier ministre Alexander De Croo rappelle que la réouverture des magasins doit se faire de manière sécurisée : "Suivez les instructions, ne mettez pas les autres en danger. S’il y a trop de monde dans une rue commerçant, attendez un peu avant d’y aller."

Les gouvernements introduisent également une interdiction générale des feux d’artifice pour les fêtes.

Couvre-feu allégé pour Noël

Les représentants des différents gouvernements ont également trouvé un accord pour assouplir exceptionnellement les règles pour le réveillon de Noël : le couvre-feu sera allégé pendant la soirée du 24 au 25 décembre. Cette nuit-là, il sera dès lors possible de rester en famille jusqu’à minuit. Les personnes seules pourront inviter 2 personnes, au même moment à Noël. Le couvre-feu sera exceptionnellement d’application entre minuit et 5 heures du matin.

Dans les conclusions du comité de concertation du jour, il est question explicitement d’une évaluation le 15 janvier. On ne pourra pas parler de déconfinement avant le 1er février. Les mesures sanitaires seront évaluées à la mi-janvier et ce n’est qu’à ce moment-là que l’on pourra envisager une réouverture de tous les secteurs économiques.


►►► À lire aussi : Comité de concertation : pas de déconfinement prévu avant le 1er février


Les Belges auront la "permission de minuit" le 24 décembre a expliqué le Premier ministre a annoncé lors de la conférence de presse de ce 27 novembre, mais les Régions pourraient décider de rendre ce couvre-feu plus strict. Si la Flandre a suivi le fédéral jusqu’ici, la Wallonie et Bruxelles ont décidé d’interdire de sortir de chez soi entre 22h et 6h du matin jusqu’au 13 décembre… et pourraient très bien décider de prolonger ce couvre-feu, y compris le soir de Noël.

Nous devons rester prudents

Alexander De Croo assure qu’il faut poursuivre les efforts des semaines dernières

Je pense pouvoir dire que nous avons pris d’excellentes décisions

À l’issue d’un comité de concertation ce vendredi soir, les différents niveaux de pouvoir ont tenu une conférence de presse. C’était l’occasion pour Frank Vandenbroucke (sp.a), ministre de la Santé au niveau fédéral, de faire le point sur les dernières décisions prises dans un contexte difficile.

"J’ai des sentiments mitigés, a-t-il commencé. D’une part je suis très content du résultat de la concertation, je pense pouvoir dire que nous avons pris d’excellentes décisions."


►►► À lire aussi : Frank Vandenbroucke, ministre de la Santé : "Je pense pouvoir dire que nous avons pris d’excellentes décisions"


Selon lui, "c’est vraiment la crise sanitaire qui nous a préoccupés, les risques, le bien-être des gens, c’est de ça que nous avons parlé. Nous avons aussi mis sur pied une stratégie qui offre un peu de certitude pour la période à venir".

A.T.

Retrouvez l'article original sur RTBF