Comment utiliser son temps libre en automne ?

On ne le redira jamais assez, quoi de mieux que d’utiliser le temps libre pour les sensibiliser à l’environnement et de favoriser le rapprochement avec la nature de façon simple et ludique !

Tout d’abord, le jeu libre reste quelque chose d’essentiel. On peut stimuler son jeu en l’orientant vers la forêt, un parc, la rivière. Et là, glaner des trésors et on peut dire qu’en automne il y en a plus que d’habitude (pour cela adaptez une boîte à chaussure en boîte à trésors).

C’est aussi un moment où revient la pluie, et même si les adultes sont tentés de rester à l’intérieur, c’est pourtant une météo qui enthousiasme les enfants, une balade sous la pluie est un moment fort pour ces jeunes explorateurs, ils pourront marcher dans les flaques, glisser dans la boue (où se maquiller avec) et sentir les effluves de l’humidité. Ils seront ravis de retrouver les escargots et, cerise sur le gâteau, pourquoi ne pas faire une petite halte dans une cabane déjà construite ou que vous allez construire avec un petit thermos de chocolat chaud le tout en écoutant la pluie tomber.

Et puis, pour donner une autre idée :

On peut jouer avec les couleurs (trouver 5 feuilles de couleurs différentes, en faire un camaïeu), respirer l’automne (champignons, humus, mousses), inviter l’enfant à allumer un petit feu. L’occasion aussi de visualiser des traces d’animaux, noisettes ou cônes de pin décortiqués, crottes et empreintes dans la boue… On peut mouler ces empreintes (vieux ballon pour faire du plâtre, un bout de carton pour entourer la trace). Avec cela tenir un petit carnet de naturaliste contenant toutes ses découvertes.

Faire du land art, de petites œuvres éphémères avec des éléments colorés de la nature, les photographier et les encadrer.

Et côté cuisine, c’est le festin :

On ne sait plus où donner de la cueillette (n’oubliez pas vos sacs en toile)… Vous pourrez grignoter des noisettes, châtaignes… Et ensuite il faut inviter l’enfant à cuisiner cette nature : gâteaux aux noix, cookies aux baies d’aubépines, brochettes de pommes…

Côté bricolages :

On peut créer des pochoirs avec les feuilles, des boules de graisses avec des pommes de pin, un balai avec des branches de bouleau ou genêt et plein d’autres choses et pour cela on trouve assez de lecture à ce propos.

Vivacité