Charleroi 6000

Claude Despiegeleer mettrait plus d'une vie à rembourser la ville de Charleroi

2 millions 300.

000 euros. C’est la somme que doit Claude Despiegeleer à la Ville de Charleroi dans le dossier Carolo Bis. Il remonte au milieu des années 2000. Des années plus tard, la justice a condamné l’ex échevin des sports à rembourser sa solide dette. Mais comment va-t-il faire?

1800 euros prélevés sur sa pension

Impossible de rembourser une telle somme. Le Collège carolo a pourtant accepté un plan d’apurement, pour payer cette somme par tranches. 400 euros tous les mois d’abord. Insuffisants pour ses détracteurs. Un huissier est intervenu. Il saisit 1800 euros tous les mois sur la pension de Claude Despiegeleer. Mais même comme ça, il faudrait plus d’une vie pour effacer totalement son ardoise.

Comment la Ville va s’y retrouver financièrement

Pas sûr qu’elle voit la couleur de cet argent. Les montants saisis ne lui sont pas automatiquement reversés. Car De Spi, comme on l’appelle, a plus d’un créancier, plus d’une personne à qui il doit de l’argent. Les tranches seront donc reversées à chacun d’eux, par ordre de priorité. L’huissier doit d’ailleurs établir une liste de ces créanciers. Et pas sûr que la Ville figure en haut de cette liste. De son côté, Claude de Spiegeleer n’a pas souhaité faire de commentaire. Une info à lire dans La Nouvelle Gazette.

Sarah Devaux

Retrouvez l'article original sur RTBF