Chutes du Niagara : une carte postale (partiellement) gelée

Les mythiques chutes du Niagara sont partiellement gelées. Le froid polaire et les tempêtes de neige qui frappent les Etats-Unis depuis plusieurs jours font le bonheur de certains touristes à l’affût d’une photo souvenir.

Un arc-en-ciel s’est même invité dans le décor.

Un spectacle impressionnant s’offre aux visiteurs : les chutes du Niagara dans un blanc que certains surnomment déjà le "Winter wonderland", un pays des merveilles d’hiver. Ce phénomène naturel, aussi impressionnant soit-il, n’est pourtant pas une première. Ce gel partiel se produit lorsque les températures descendent jusqu’à -5 degrés, voir moins, pendant plusieurs jours. C’était déjà le cas en 2019, le continent américain avait alors connu une vague de froid similaire et les chutes avaient alors aussi partiellement gelé.

Parce qu’il en faut beaucoup pour faire geler les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord. Dans l’histoire, le silence s’est installé de part et d’autre des frontières qu’une seule fois, en 1848. Le puissant débit des chutes s’est alors arrêté de gronder pendant plus de 30 heures. Le décor de ces derniers jours reste néanmoins féérique, bien que les températures devraient progressivement se calmer à l’approche du week-end.

Sara Brarou

Retrouvez l'article original sur RTBF