Charleroi 6000

Charleroi : un nouveau parc citoyen et participatif dans le quartier de la Broucheterre

 L’association " Centre du Paysage " va créer un nouveau parc dans le quartier de la Broucheterre à Charleroi.

Le terrain d’1,3 hectare est l’ancien site minier du Mambourg. Il appartient à la Région wallonne qui a l’a mis à disposition de l’asbl. Celle-ci pourra l’aménager et le gérer durant de 40 ans. L’objectif est d’en faire faire un espace participatif et citoyen: ce serait une première en Belgique. Bernard Blareau est l’un des initiateurs de ce projet : " Nous sommes à 900 mètres à vol d’oiseau de la place Charles 2 et non loin du petit ring. Il y a plusieurs écoles dans les environs. C’est exceptionnel de trouver un site comme celui-ci. Il a des puits de mine et cela complique sensiblement la réalisation de projets immobiliers. C’est quelque part notre chance ! Va-t-on en faire une forêt urbaine, aménager un verger, mettre en valeur certaines essences d’arbres intéressants ? Il y a de nombreuses options possibles. On veut travailler pour les riverains avec les riverains ! "

Ginette passe régulièrement près de l’une des entrées de l’ancien site minier. Pour elle, le projet d’en faire un parc a du sens : " Il y a beaucoup de familles ici. Ce serait vraiment un bel espace pour se promener et se détendre ! "

Edouard lui est un peu plus sceptique. Il habite dans le quartier depuis 40 ans. Son jardin est situé juste à côté du futur parc. Il craint qu’une fois aménagé, les lieux soient mal fréquentés : " C’est clair que le site est très beau et ferait un magnifique parc mais il y a deux entrées et j’espère que ça ne deviendra pas un repère pour les drogués comme c’est le cas au parc Astrid !"

Afin d'éviter ce scénario, le parc qui est clôturé ne devrait être accessible qu'à certaines heures.

D’ici quelques semaines, les riverains seront officiellement informés et invités à donner leur avis sur ce projet qui a reçu l’aide de la fondation Roi Baudouin.

A terme, le Centre du Paysage voudrait aussi faire de ce futur parc un espace didactique et pédagogique pour les écoles.

Gregory Fobe

Retrouvez l'article original sur RTBF