Namur 5000

Chaleur et bouchons, un mauvais cocktail pour les voitures: voici quelques conseils

Nous ne sommes pas les seuls à souffrir de la chaleur, nos voitures aussi.

En plus, les nombreux bouchons provoqués par les travaux sur nos routes, ou les bouchons sur la route des vacances, mettent nos véhicules à rude épreuve. Alors, il vaut mieux bien prendre soin de nos deux et quatre roues. Les règles d'or sont les mêmes que d'habitude. Mais il faut être encore plus vigilant. Philippe Brignon, gérant d'un garage à Jambes, conseille "de faire vérifier correctement  - et  régulièrement - tous les niveaux: le niveau de liquide de refroidissement, le niveau d'huile et la pression des pneus". Sinon on risque une surchauffe du moteur ou l'éclatement d'un pneu.

Attention dans les bouchons

On se retrouve parfois coincé dans des bouchons, à l'arrêt. Même pour une voiture bien entretenue, les bouchons dans cette ne sont pas très bons. Philippe Brignon explique : "Le moteur tourne au ralenti en plein soleil. Et pour avoir la climatisation dans le véhicule, on fait tourner le moteur. On le fait tourner au ralenti. Et là, effectivement, il y a une surchauffe du moteur. Le ventilateur qui tourne plus fort. Et tout de suite le moteur manque d'eau et c'est la panne". Pour des véhicules qui n'ont pas été bien entretenus il conseille "de couper carrément le moteur".

Avec cette chaleur, il faut aussi bien vérifier la pression des pneus

Avec cette chaleur, "le pneu se dilate plus. Cela fait descendre la pression" explique Philippe Brignon. "Et un pneu qui est en sous-pression va chauffer beaucoup plus et risque d'éclater. Avec les nids de poule, une pression qui n'est pas adéquate sur les véhicules, ça provoque un choc qui est vraiment énorme. Le pneu déjante, la jante casse et le pneu éclate".  

Si ça arrive sur la route des vacances, c'est l'horreur

Un pneu qui éclate sur la route des vacances, "c'est vraiment le calvaire. Il faut sortir tout ce qu'il faut du coffre pour aller chercher la roue de secours. C'est une horreur, quoi!"

Philippe Brignon conseille donc "de faire contrôler correctement les pneus et la pression des pneus. Qu'on parte en vacances ou pas, il faut contrôler son véhicule". Par cette chaleur, le proverbe est encore plus vrai: mieux vaut prévenir que guérir.

Monika Wachter

Retrouvez l'article original sur RTBF