Ce jeudi : retour au calme

C’est un retour à une météo beaucoup plus calme et sèche qui nous attend ce jeudi. Le ciel est gris en pas mal d’endroit et de la brume est signalée localement. Le tout début de journée devrait donc être fort différent d’une région à l’autre : soleil déjà présent sur l’ouest et le centre et un ciel assez chargé en termes de couverture nuageuse sur la moitié sud où les nuages bas seront bien tenaces et les éclaircies peineront à se développer.

En cours de journée, les cumulus bourgeonneront et il y aura peu de changement, toujours une majorité de nuages sur l’est et le sud et quelques éclaircies plutôt sur l’ouest. Le vent sera faible de secteur nord-ouest ce jeudi. Les températures seront en baisse en Ardenne par manque de soleil et quasi stationnaires par rapport à hier sur l’ouest et le centre. Cela nous donnera 15 à 17°C sur le relief ardennais, 19 à 20°C sur l’axe Sambre-et-Meuse, 21°C à Bruxelles et localement 22°C de Tournai à Anvers. Le ciel devrait se dégager en toute fin de journée et en soirée.

Ce soir et la nuit prochaine, le ciel restera encore bien dégagé dans un premier temps, ce qui devrait entraîner une baisse des températures, on ne dépassera plus 7 à 11°C au réveil (encore plus froid dans les vallées exposées).

Demain vendredi, nous devrions profiter d’une belle journée plutôt bien ensoleillée, en tout cas sur l’ouest et le centre. Météo calme et sèche avec des maxima de 18 à 22°C. Vent très faible de secteur sud.

Les prévisions pour le prochain week-end n’ont pas cessé d’évoluer au fil des jours et ce matin, les modèles météo semblent enfin tous concordants avec un week-end à priori sec.

Les nuages seront plus nombreux samedi, mais donc, dimanche devrait finalement se passer sous le soleil ce qui change par rapport à la prévision d’hier qui nous donnait de la pluie. Côté températures, ce sera 18 à 22°C samedi et dimanche.

Toujours selon les derniers modèles météo, un anticyclone devrait nous garantir une période de temps plus sec la semaine prochaine, mais évidemment, il faudra confirmer cela.

Denis COLLARD

Retrouvez l'article original sur RTBF