Capitale du Pays Blanc

La ville d’Antoing, au bord de l’Escaut, est la capitale du « Pays blanc ». Blanc, comme le calcaire qui foisonne à Antoing. La région est occupée dès la période gallo-romaine comme le prouve le tumulus du trou de Billemont. Depuis l'Antiquité, il existe des carrières de calcaire sur le territoire de la commune. Au 18e siècle, on recensait 7 carrières de pierre bleue. On y transformait le calcaire en chaux et en ciment naturel. Aujourd'hui, cette activité est toujours représentée. La clinkerie de CBR profite de l'Escaut pour transporter le clinker vers Gand.

Le joyau architectural d’Antoing est sans conteste le château des Princes de Ligne. Occupé par la famille de Ligne depuis 1585, il est composé de constructions d’époques différentes. Le donjon date du 15e siècle, le corps de logis du 16e fut remanié dans le courant du 19e en style néogothique. Il est à noter qu’au début du 20e siècle le château a accueilli des professeurs et étudiants français en provenance de Lille. Parmi les élèves, un certain Charles de Gaulle.

Antoing est également une terre de bataille. C’est à Fontenoy qu’eut lieu, le 11 mai 1745, l’affrontement entre les troupes françaises du maréchal de Saxe et celles de la coalition formée par l’Angleterre, l’Autriche et la Hollande. Remportée par la France, la bataille laissa 5000 morts.

C. Vandelois