Rixensart 1330

Brabant wallon : concierge automobile, un métier de passionné basé sur la discrétion

Porsche, Aston Martin, Lamborghini, Jaguar ou encore Ferrari… Ces marques de voitures sont prestigieuses et certains de ces modèles de luxe ou de collection sont entreposés dans un endroit discret situé à Genval.

70 véhicules s’y trouvent dont certains sont des petits bijoux. "Ici, par exemple, il y a une Peugeot 172M qui date de 1925. Elle démarre au quart de tour. C’était une voiture de sport et près de 100 ans après sa construction, elle roule toujours", explique Claude-Philippe Laroche concierge automobile.

Cet ancien vendeur de voitures et pilote à ses heures perdues possède trois entrepôts dans le Brabant wallon. 200 véhicules y sont stockés. "Les clients me font confiance. Je m’occupe du gardiennage, de les garder à bonne température mais je fais aussi des entretiens réguliers et des tours pour que les voitures roulent. C’est essentiel pour entretenir l'état de conservation de ces véhicules", détaille le Brabançon.

Un service onéreux et sur mesure

Autre perle entreposée à Rixensart, une Alvis Speed 20 datant de 1934. Il s’agit d’une marque de voiture sportive anglaise très prisé avant la Deuxième Guerre mondiale. Le propriétaire de cet "ancêtre" très rare (il n’existe que 34 modèles de ce type dans le monde) est client ici depuis plusieurs années. "C’est rassurant qu’elle se trouve dans ce garage. Claude-Philippe bichonne les véhicules. Il réalise par exemple l’entretien et il roule même avec de temps en temps pour s’assurer qu’il n’y a aucun problème technique", explique ce Rixensartois.

Pour résister au temps, il y a un secret : il faut rouler souvent. Ce client qui habite près de l’entrepôt fait des rallyes avec sa voiture mais pas seulement. "Je vais peut-être vous surprendre mais je sors chercher mon pain avec l’Alvis, je vais chercher les enfants aussi. C’est exaltant de rouler avec cet ancien bolide. Les gens se retournent en rue après mon passage pour la regarder".

La discrétion est importante dans ce métier

Dans l’entrepôt, il y a bien sûr des ancêtres de grandes valeurs mais aussi des voitures modernes et très luxueuses. "Une de mes plus belles pièces ici est une Lamborghini 400 GT2 + 2 en carrosserie superleggera. La surveillance est très importante mais la discrétion encore plus. Les clients ne veulent pas être connus. Donc, je prends beaucoup de précautions comme trouver des lieux pour entreposer très discrets".

Claude-Philippe Laroche ne compte pas ses heures. Il travaille 7 jours sur 7 puisqu’il dépanne même ses clients. "On m’a déjà appelé un dimanche soir car un client avait le levier de vitesse en main et j’ai dû me rendre sur place pour embarquer la voiture. On ne laisse pas des véhicules de grandes valeurs sur l’autoroute évidemment", explique le concierge automobile.

Quant à la question de l'identité de ses clients, c'est motus et bouche cousue. "Oui, j'ai des gens connus qui dont partie de ma clientèle mais je ne vous dirai rien", conclut Claude-Philippe Laroche. 

Mathieu Baugniet

Retrouvez l'article original sur RTBF