Anderlecht

Anderlecht est l’un des centres agricoles les plus anciens du pays. Avant de venir agrandir l’agglomération de la ville de Bruxelles, Anderlecht était, au 10e siècle, un petit village. Les hameaux qui l’entouraient étaient Cureghem, Aa et Neerpede.

La commune grandit

C’est au 19e siècle que la commune s’urbanise et s’industrialise, avec au début du 20e siècle l’établissement de la cité ouvrière de La Roue. Cette cité compte aujourd’hui sur son territoire un des plus grands campus de la ville de Bruxelles : le campus du CERIA (Centre d’Enseignement et de Recherches des Industries Alimentaires et Chimiques).

Les abattoirs d’Anderlecht, ainsi que les caves de Cureghem sont des témoins de l’architecture industrielle du 19e siècle. L’Abattoir, comme il est nommé de nos jours, est toujours en activité. Les caves, quant à elles, sont devenues un espace événementiel assez spectaculaire.

En outre, avec ses abattoirs et sa zone industrielle, Anderlecht est paradoxalement une commune verte. Dans chaque quartier, des parcs et des jardins ont été aménagés, comme par exemple, le quartier de La Roue qui est qualifié de «cité-jardin » (concept de campagne en ville).

En mauve et blanc

Enfin, comment ne pas parler du célèbre club de football ? En effet, l’équipe de football née au sein du club omnisport Royal Sporting Club Anderlecht est devenue célèbre de par ses nombreuses victoires lors de championnats belges, mais aussi internationaux. L’équipe devient alors une des dix équipes de football les plus connues en Europe.

L. Bolly Barajas