Anderlecht 1070

Anderlecht : des formations à l’alimentation durable

La Région bruxelloise voudrait parvenir à produire localement 30% de sa nourriture.

Mais pour y arriver il faut des compétences. Des formations sont organisées dans les champs d’Anderlecht et le concept connait un succès grandissant.

Ce mardi, une dizaine d’apprentis sont en train de replanter des arbres afin de préparer le champ pour le printemps.

► À lire également : Coronavirus : l’agriculture locale, une réponse à la crise ?

Depuis plusieurs années la coopérative Vert d’Iris forme à entrepreneuriat social pour l’alimentation durable. Une nécessité si l’on veut manger plus localement en respectant l’environnement. “Tout le monde est relativement d’accord avec l’idée qu’il faut relocaliser l’alimentation“, explique Frédéric Morand le fondateur de Vert d’Iris, “en revanche cela implique des compétences, on ne peut pas faire cela du jour au lendemain.”

La formation dure un an. Chaque année les candidatures sont de plus en plus nombreuses.

■ Reportage de Cyprien Houdmont, Elie Bok, Camille Dequeker et Hugo Moriamé

 

La Région bruxelloise voudrait parvenir à produire localement 30% de sa nourriture.

Retrouvez l'article original sur BX1