Mouscron 7700

Affaire Gadenne : le meurtrier en correctionnelle ou en assises?

Dans le cadre de la réforme de la justice concernant les procès en assises, le meurtrier d'Alfred Gadenne pourrait être jugé par le tribunal correctionnel de Tournai.

 En effet, seuls des inculpés ne bénéficiant d'aucune circonstance atténuante seront jugés par un jury populaire, or l'assassin d'Alfred Gadenne pourrait présenter des circonstances atténuantes vu son jeune âge, le fait qu'il n'y aurait pas d’antécédents judiciaires mais aussi le fait d'avoir vu son père pendu.

C'est ce que l'on appelle la loi pot pourri qui vise à désengorger les assises et surtout à supprimer cette juridiction onéreuse.

Cela dit, en correctionnelle, Nathan Duponcheel risque une peine qui peut aller jusqu'à 30 ans.

Fl.N.

Retrouvez l'article original sur notélé