Berchem-Sainte-Agathe 1082

"La véritable affaire de Bruxelles", un thriller écrit par un ancien commissaire de la police fédérale

Que s’est-il réellement passé à Bruxelles le 10 juillet 1873 entre Rimbaud et Verlaine ? Pourquoi ce fait divers célèbre a-t-il eu des répercussions criminelles près de cent cinquante ans plus tard ? Un flic désabusé de l’anticorruption et un antiquaire excentrique vont se trouver précipités dans un mystère dont ils ne discernent pas la finalité.

Maurice Martin, ex-commissaire de la police fédérale, signe ici un premier livre entre le thriller et le roman d'aventures. Nul doute que sa carrière l'a inspirée pour écrire cette histoire qui prend place à Bruxelles, à Rome et à Paris et qui transporte le lecteur entre deux époques.

L'auteur a commencé sa carrière dans la police communale et l’a terminée dans le service anticorruption, 34 ans plus tard. "Il m'a fallu 5 ans pour écrire ce roman. J'écrivais souvent le soir, après mon service. Je me suis beaucoup déplacé pour écrire cette histoire puisqu'il y a des passages à Rome et à Paris et je m'y suis rendu pour pouvoir décrire les lieux avec le plus de fidélité possible" nous explique l'auteur Maurice Martin.

Le personnage principal qui s'appelle Martin (ça ne s'invente pas) est lui aussi un policier et passionné par les antiquités. "Il y a un peu de moi dans le personnage, c'est vrai. J'ai donné le prénom Martin à mon personnage parce que j'aurais préféré m'appeler Martin que Maurice. Dans le roman, Martin est aussi policier, par contre je lui ai attribué une autre fonction qui lui permet de se rendre à l'étranger beaucoup plus facilement que moi quand j'étais en poste à la police."

En faisant un achat au marché aux puces des Marolles, Martin découvre un mystérieux objet. Avec sa compagne et un ami antiquaire, ils vont tenter de découvrir ensemble quel est cet objet rare. Ils vont surtout découvrir que cet objet est très convoité et que les gens qui sont à sa recherche sont prêts à tout pour le récupérer.

Le mystérieux objet en question est lié à l'affaire "Rimbaud-Verlaine", l'auteur nous explique qu'il a toujours aimé la poésie et que suite à une découverte professionnelle, il a eu envie de mettre en avant ce fait-divers historique: "J'ai eu l'occasion, dans le cadre de ma carrière, de visiter un musée de criminologie qui se trouvait tout en haut du Palais de Justice de Bruxelles. Parmi les armes et autres reliques, j'y ai vu dans une vitrine, un papier encadré. Il s'agissait du procès verbal original de l'arrestation de Verlaine dans le cadre de l'affaire "Rimbaud Verlaine". J'ai été stupéfait de découvrir ce document. Quand j'ai eu mon idée d'écrire un roman, j'ai tout de suite eu envie d'y intégrer des personnages du passé et j'ai directement repensé à cette anecdote."

"La Véritable affaire de Bruxelles" aux Editions 180, a été finaliste du Prix Fintro 2019. L'auteur avait déjà gagné un prix à l'occasion d'un concours de nouvelles policières organisé par la RTBF.

M. Jaumotte