Charleroi 6000

A la découverte culturelle de Charleroi - Episode 3 : les musées et les espaces de création

Après le théâtre et le cinéma, il est temps de se pencher sur les musées dont regorge Charleroi. Et non, il n’y a pas que l’emblématique Bois du Cazier !


►►► A lire aussi: 

L'incontournable : Le Bois du Cazier

Comment ne pas commencer cet inventaire par le Bois du Cazier ? Tout Carolo a déjà visité au moins une fois dans sa vie cet ancien charbonnage qui - situé au sud de la ville - a contribué à faire de Charleroi, le fameux " Pays Noir ". Vous pouvez d’ailleurs faire une superbe balade sur les terrils où la nature a repris ses droits. Les sentiers se trouvent à proximité du bois de Cazier et vous conduiront vers une vue imprenable sur les alentours. Un must !

Le Bois du Cazier – classé en 2012 à l’Unesco - incarne d’abord la richesse industrielle et économique de la ville avec – en son sein - deux musées. Le Musée de l’Industrie rappelle ainsi que le pays de Charleroi était le centre de l’activité économique de la Belgique durant la période industrielle. On y trouve le parcours historique de la révolution industrielle et une découverte des principaux secteurs d’activités du sillon industriel Haine-Sambre-Mesure : charbonnages, sidérurgie, imprimerie, chimie… Dans un bâtiment ultra moderne en verre et en ancien, les visiteurs ont l’opportunité de découvrir l’un de ces secteurs en particulier, celui du verre. Le Musée du Verre met en effet l’accent sur cette tradition wallonne à travers l’histoire de ce matériau et des œuvres aussi bien contemporaines qu’anciennes. Depuis peu, les visiteurs peuvent également visionner un film d’introduction sur l’ère industrielle – film enrichi par l’animation 3D et la réalité augmentée.

Succès de Charleroi donc, mais drame aussi. Car le Bois du Cazier a été profondément marqué par la plus grande catastrophe minière de Belgique : 262 mineurs ont perdu la vie le 8 août 1956 à la suite d’un incendie dans la mine. Une partie du Bois de Cazier (" Espace 8 août 1956 ") est ainsi consacrée à cette tragédie avec une chronologie détaillée des faits, des témoignages et des hommages rendus aux victimes issues de tous les horizons. Le site internet du Bois de Cazier propose d’ailleurs une intéressante carte active avec les origines des miniers.

> Bois du Cazier : rue du Cazier 80, 6001 Charleroi /071 88 08 56

Le Musée de la Photographie

Autre adresse emblématique de Charleroi : le Musée de la Photographie. Ce musée a été inauguré en 1987 dans l’ancien carmel de Mont-Sur-Marchienne. Avec ses 6000 m2, cet espace est l’un des plus grands d’Europe consacrés à la photographie : 80.000 photographies (dont 800 en exposition permanente), 3 millions de négatifs, du matériel photographique y sont conservés. La volonté du musée est de rendre compte de l’histoire de la photographie, de la diversité des pratiques artistiques, mais aussi de s’ouvrir aux œuvres internationales tout en célébrant la créativité belge.

Par ailleurs, le lieu accueille périodiquement des expositions comme – pour le moment – " Studio Madame " où la comédienne Laurence Bibot imite les postures des femmes célèbres interviewées à la télévision, ainsi que " Magritte. Les images révélées " sur l’intérêt du peintre surréaliste belge pour la photographie et le cinéma. D’ailleurs, si vous êtes un fan de Magritte, vous pouvez visiter sa Maison d’Enfance, une maison bourgeoise dans le style art nouveau située à Châtelet (95, rue des Gravelles).

> Musée de la photographie : Avenue Paul Pastur 11, 6032 Charleroi/ 071.43.58.10

le BPS22 et le Vecteur : célébrer la culture contemporaine

Charleroi n’est toutefois pas que tourné vers le passé, mais aussi vers le futur avec deux lieux consacrés à la culture contemporaine : le BPS22 et le Vecteur.

Le BPS22, le musée d’art de la Province du Hainaut, a pris place dans un édifice de verre et de forgé, classé monument historique. Avec sa surface d’exposition d’environ 2500 m2, le musée met à l’honneur – depuis 2000 - la collection de la Province et ses 7.000 œuvres, tout en proposant un focus sur toutes les formes artistiques contemporaines – en particulier les arts plastiques - qui réinventent la création artistique et invitent à questionner notre société actuelle. Le BPS22 peut donc être qualifié d’avant-gardiste en permettant aux Carolos de découvrir des artistes et des œuvres exposés pour la première fois en Belgique.

> BPS22 : Boulevard Solvay 22, 6000 Charleroi / 071 27 29 71

Le Vecteur est un espace culturel très diversifié avec des concerts, des rencontres littéraires, des expositions, des performances, des projections ou encore des workshops. Difficile donc de mettre ce lieu dans un case définie et définitive. Au première étage du Vecteur, vous retrouverez notamment le Rayon, une bibliothèque de quartier " vivante " avec des bandes dessinées rares, des revues, des essais politiques/économiques, des romans graphiques, etc. Dans sa volonté de rester un espace vivant de création, le Vecteur accueille par ailleurs des artistes en résidence – issus principalement du monde de la musique, de la littérature et des arts plastiques- qui travaillent à des expositions, à la programmation et à l’animation de ce lieu atypique.

> Le Vecteur : Rue de Marcinelle 30, 6000 Charleroi/ 071 27 86 78

Si vous êtes plus un adepte des sciences, l’ULB a implanté à Charleroi un Centre de culture scientifique. Ce centre propose des expositions temporaires, des ateliers expérimentaux interactifs (en chimie, physique…), un espace sur les biotechnologies et des événements ponctuels (comme la nuit des étoiles, des conférences ou des stages scientifiques à Pâques et pendant l’été).

> Centre de culture scientifique (ULB) : 227, Rue de Villers, 6010/ 071 60 03 00

Enfin, Charleroi dispose également de son propre Musée des Beaux-Arts, mais dont les portes sont fermées depuis début 2019 : il n’est donc pas possible de voir les collections de musée pour le moment. Situé depuis 2007 au Palais des Beaux-Arts, le musée sera d’ici peu transporté dans les anciennes Écuries de la Caserne Defeld au Boulevard Mayence, juste à côté de la nouvelle tour de police. Les travaux sont à venir prochainement pour une inauguration attendue en 2021.

Pour retrouver l’épisode 1 consacré au cinéma, c’est par ici. Et pour celui sur le théâtre ? Il vous suffit de cliquer ici. On se donne rendez-vous prochainement pour en apprendre plus sur la scène musicale carolo !

Maxime Maillet