Anderlecht 1070

La Fête de la Renaissance, l'art de vivre au temps d'Erasme

Le temps d’un week-end, ces 14 et 15 septembre, la Maison d’Érasme, l’une des plus anciennes maisons gothiques de Bruxelles, se mettra sur son trente-et-un pour faire honneur aux métiers d’époque.

La fête de la renaissance proposera des animations entièrement gratuites, qui réuniront musique et artisanat, en passant par l’histoire, les jeux d’adresse et la gastronomie.

Pendant ces deux jours, le visiteur sera téléporté dans le passé d’Érasme, en pleine révolution. La fête sera palpable dans chaque recoin du musée grâce aux nombreux artisans qui feront vivre les métiers d’époque à ses visiteurs : démonstrations d’ébénisterie et de ferronnerie, créations textiles, céramiques… Toutes les animations auront lieu sur un fond sonore ancestral assuré par l’envoûtante Marina Lys et son nyckelharpa (aussi nommé violon à clavier) accompagnée de son percussionniste.

L’ambiance conviviale sera assurée tout au long de la journée par la quinzaine de musiciens et danseurs de l’Ensemble Rondinella.

À l’intérieur du musée, les visiteurs pourront assister aux éloges des exploits de Léonard de Vinci, illustrées de maquettes en bois, ainsi qu’à des démonstrations de calligraphie et d’enluminure pour mieux appréhender l’évolution de l’écriture et de ses différents supports. Des guides-historiens seront également présents pour faire découvrir la vie et l’œuvre d’Érasme, un des auteurs les plus censurés par l’Inquisition, dont quelques secrets et vérités seront révélés à cette occasion. Pour compléter le tableau, un stand didactique sera consacré à la médecine et aux règles d’hygiène incongrues pratiquées au 16e.

Les jardins de la Maison d’Érasme proposeront, pour leur part, dégustations des mets et d’élixirs d’antan, tandis que de nombreuses activités réuniront petits et grands autour de la forge, jeux en bois et contes ambulants… L’ensemble des intervenants sera costumé dans le style de l'époque. Pour en savoir davantage, un étalage sera consacré à l'habillement sophistiqué de la Renaissance. Le stand de grimage, de son côté, plaira aux plus jeunes amateurs de dessin fantaisie.

Cet événement, organisé sous l’égide du Collège des Bourgmestre et Échevins d’Anderlecht, et avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sera l’occasion de redécouvrir le Musée de la Maison d’Érasme. Avec son intérieur d’époque reconstitué, le visiteur découvre la vie, l’œuvre et les valeurs défendues par Érasme. À l’arrière, le Jardin de plantes médicinales et le Jardin philosophique allient avec splendeur plaisirs et savoirs.

Et qui dit fête dit danse ! Le grand bal masqué, animé par les joyeux danseurs de Rondinella, complètera chacun des deux jours. Rendez-vous le samedi à 18h et le dimanche à 15h30.

Un événement gratuit pour toute la famille que vous pouvez retrouver sur le site de la Maison d'Erasme.

 

JP