Binche 7130

ARTOUR, quand l'art contemporain rencontre le patrimoine

Une exploration du temps de La Louvière à Soignies avec des œuvres créées pour l’occasion ou intégrées dans un contexte nouveau pour inviter au dialogue entre passé et présent, à découvrir jusqu'au 8 septembre.

Pour sa douzième édition qui se tiendra du 23 juin au 8 septembre, la biennnale ARTour a choisi la thématique " D'un temps à l'autre ".

Dix lieux de culture ou sites remarquables et autant d’artistes d’aujourd’hui pour un dialogue surprenant et inspirant. La variété et la richesse de l’offre culturelle dans la région du Centre n’est plus à démontrer. Certains de ces lieux sont connus, d’autres un peu moins.

Pendant tout l’été, ces musées et ces sites patrimoniaux s’ouvrent à l’art contemporain.

La Louvière

Le Centre de la Gravure et de l’Image imprimée revisite ses collections sous le signe du temps qui s’écoule avec une sélection d'une trentaine d'artistes.

Laurent Quillet fait dialoguer les images et les mots qui captent la beauté dans la banalité du quotidien avec les sculptures de Ianchelevici au MILL. Plonk et Replonk réinventent les fake news en détournant de vieilles cartes postales avec leur humour absurde au Centre Daily-Bul & Co.

Au Château Gilson, les ustensiles média, déjà obsolètes, retrouvent une nouvelle vie détachée de toute ambition productive dans des dispositifs interactifs et poétiques créés par Maia Blondeau, Colin Ponthot, Valkiri. À la Maison du Tourisme, Marco De Sanctis puise dans la sculpture antique et les gravures anciennes les pièces d’un fascinant rébus sculpté.

Bois-du-Luc

Jean-Philippe Tromme a créé un herbier de bronze où de frêles plantes de jardins sont figées dans le métal dans une ode à la vie et à la fragilité. Les installations de Maëlle Dufour interrogent le paysage minier, alors que Stéphanie Roland amplifie l’atmosphère énigmatique de la cité ouvrière pour emmener le visiteur dans une bulle de science-fiction.

L’héritage multiculturel du site minier trouve aussi un écho dans une réflexion artistique sur les migrants.

Binche

Le duo franco-chinois, Benoît + Bo insère au milieu des collections du Musée International du Carnaval et du Masque ses photos de personnages du quotidien belge portant les masques traditionnels chinois en papier mâché.

Mariemont

La troublante vidéo de Alex Verhaest emprunte les codes picturaux de la Renaissance pour sonder le manque de communication dans une famille contemporaine.

Carnières

La collagiste et dessinatrice Emelyne Duval rencontre l'œuvre du peintre Alexandre-Louis Martin dans un dialogue ouvert entre deux artistes et deux époques sur l’espace et le temps.

Soignies

Dans la collégiale Saint-Vincent, trois artistes, Philippe Dubit, Etienne Colas et Pierre-Jean Foulon plongent dans le mythe du Saint Sang de la communion.