Forest 1190

A Forest, pas encore de certitude sur la reconstruction de l'usine de gaufres Milcamps

Le 23 novembre dernier, l'entreprise de gaufres Milcamps, située rue de Lusambo à Forest, avait été totalement ravagée par les flammes. Les fumées dégagées par cet incendie étaient alors visibles à des kilomètres à la ronde. Heureusement, aucune...

Le 23 novembre dernier, l'entreprise de gaufres Milcamps, située rue de Lusambo à Forest, avait été totalement ravagée par les flammes. Les fumées dégagées par cet incendie étaient alors visibles à des kilomètres à la ronde. Heureusement, aucune victime n'avait été déplorée. Deux mois et demi plus tard, l'enquête du parquet vient de conclure à un non-lieu et la commune de Forest a pris un arrêté de démolition pour les restes calcinés de l'usine. Les travaux pourraient commencer à la fin du mois de mars, nous précise le bourgmestre de Forest, Marc-Jean Ghijsels. Mais qu'en est-il d'une éventuelle reconstruction de l'usine?

La direction de l'usine, que nous avons tenté en vain de contacter,  semble n'avoir pris aucune décision pour le moment. Lors de contacts avec les représentants du personnel, elle aurait toutefois laissé entendre que l'usine serait bien reconstruite en Belgique mais sans préciser le lieu. Ce qui ne manque pas de susciter de l'inquiétude parmi les travailleurs. Ils sont environ quatre-vingt, désormais au chômage pour cause force majeure. "Quelques-uns, toutefois, se rendent chaque jour sur l'autre site de Milcamps à Dour, près de Mons. Une navette les y conduit chaque matin". Luc Debast, suit ce dossier pour la CSC / Alimentation. "Y a-t-il encore un futur le personnel? La majorité d'entre-eux vivaient à proximité du site de Forest, où iront-ils travailler demain? Pour le moment la direction ne dit rien à ce sujet. Une chose est sûre pourtant, la reconstruction de l'usine prendra du temps. "D'expérience, nous savons que la commande et la livraison de nouvelles lignes de production prennent des mois...de très longs mois", conclut Luc Debast.

Véronique Fievet

Retrouvez l'article original sur RTBF