63 ans plus tard : le Bois du Cazier se souvient

Comme chaque 8 août, le Bois du Cazier rends hommage à ces morts. Le 8 août 1956, 262 mineurs ont perdu la vie dans le charbonnage de Marcinelle. Pour célébrer ce triste anniversaire, la cloche Maria Mater Orphanorum a sonné 262 fois. 

Après les 262 tintements de cloche, c’est le moment des hommages officiels. Qu’ils soient religieux ou encore politiques. D’ailleurs, des personnalités italiennes étaient présentes. 136 Italiens ont perdu la vie sous les terres Marcinelloises. Un événement qui a marqué tout un pays. La migration ne fut pas qu’italienne, énormément de Belges, mais aussi d’autres nationalités étaient représenté. 

Parmi les 262 victimes, 17 n’ont jamais été identifiées. Comme par exemple le père de Michèle. Il a profité de l’occasion pour relancer un appel pour retrouver l’ADN des 17 corps enterré à Marcinelle. Une démarche soutenue par le gouvernement italien. 

La cérémonie s’est terminée comme chaque année avec des dépôts de fleurs au cimetière de Marcinelle. 

Retrouvez l'article original sur Télésambre