60.000 poules pondeuses à sauver de l'abattoir à Nandrin

L’asbl S.E.A vient de lancer un grand appel à l’aide. L’association qui sauve des poules pondeuses dites "réformées" dans les élevages industriels partout en Belgique cherche des personnes intéressées par une adoption afin de leur offrir une fin de vie meilleure.

Depuis plus de 10 ans, l'asbl S.E.A. sauve des poules pondeuses, celles qui jugées plus assez productives (et donc trop coûteuses) sont envoyées à l’abattoir. Plus de 100.000 poules ont ainsi pu vivre une retraite paisible après avoir vécu en batterie grâce à leur engagement.

Dans la région de Nandrin, près de Liège un fermier compte se débarrasser d’environ 60.000 de ses poules en cages dans le courant du mois de mai. L’ASBL "Suppression des expériences sur l’animal" avec qui le fermier a pris contact entend bien en sauver un maximum, leur nombre étant particulièrement élevé, le défi s’annonce de taille.

C’est pourquoi ils font d’ores et déjà appel au bon cœur des amis des animaux qui auraient la capacité d’en accueillir une ou plusieurs chez eux. La date et les détails pratiques comme le prix ou encore les modalités pour récupérer les animaux ne sont pas encore connus (la négociation est en cours). L’ASBL devrait en savoir plus fin avril, toutefois ils encouragent déjà les candidats potentiels à se manifester.

Ils recherchent aussi une solution pour héberger temporairement un grand nombre de ces poules pondeuses afin de permettre de leur trouver un nouvel abris dans la sérénité.

Solange T'Kint, l'administratrice de S.E.A., précise qu'il s'agit de poules "assez déplumées et en mauvais état" mais qu'une acclimatation progressive à la vie au grand air leur permettra de retrouver la forme. Elle précise aussi que les novices peuvent aussi participer au sauvetage, "les membres de l'ASBL pourront donner les conseils nécessaires à ceux qui sont intéressés mais n'ont jamais eu de poules".

L’asbl explique les détails dans un post Facebook, qu’elle espère viral afin d’en sauver le plus grand nombre :