45% des ménages belges sont des isolés ou des familles monoparentales: dans ces communes, elles sont majoritaires!

La Belgique compte 2,2 millions de ménages constitués d'isolés ou de familles monoparentales, soit plus d'un demi-million de plus qu'il y a 20 ans.

Ces deux catégories représentent ensemble 45% des ménages dans notre pays, ressort-il des chiffres publiés mercredi par Statbel, l'office belge de statistiques, sur base des données population au 1er janvier 2019.

La Belgique comptait en 2019 4.948.398 ménages, apparaît-il dans les statistiques. Parmi eux, 1.718.738 étaient constitués d'une seule personne. Les isolés représentent 34,7% du total. Les 489.175 familles monoparentales comptent pour 9,9%.

En chiffres absolus, il s'agit d'une hausse spectaculaire comparativement à ceux d'il y a 20 ans. En 1999, isolés et familles monoparentales constituaient 1.663.925 ménages (39%). Leur nombre a donc crû de 543.988 unités en 20 ans.

Ixelles est la commune comprenant le pourcentage le plus élevé d'isolés (62%). Elle est suivie par deux autres communes bruxelloises: Etterbeek et Saint-Gilles (chacune 54%). Pour ce qui est des familles monoparentales, c'est la commune liégeoise de Seraing qui en compte le plus (16%), devant Charleroi (15%).

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF