Tournai 7500

4 tagueurs interpellés grâce à deux citoyens vigilants

Pas moins de 60 graffitis ont été constatés. La zone de police du Tournaisis a indiqué avoir interpellé dans la nuit de samedi à dimanche, vers 1h, quatre Français en flagrant délit de tag dans la rue Saint-Martin à Tournai.

"Grâce au geste citoyen de deux personnes en sortie d’agrément dans notre ville, nos services ont mis la main sur 4 tagueurs provenant de la région parisienne. Ils sont âgés de 23 à 39 ans et ils étaient sous l’influence de la boisson. Ils ont tagué près de 60 graffitis en apposant une signature ou des symboles anarchiques sur les façades, les vitrines, les murs de différents bâtiments, les pots de fleurs ainsi que sur des panneaux de signalisation durant tout leur parcours tournaisien, allant de la place Saint-Pierre à la rue Saint-Martin", précise la police. L'amende s'annonce salée pour les auteurs. "Ces gestes provoquent un sentiment d’insécurité essentiellement auprès des personnes âgées. De plus, la remise en état du bien coûte très cher à la Ville et par conséquent, aux citoyens. Mais aussi, aux auteurs ! Les peines pénales peuvent s’élever d’un à six mois de prison assortie d’une amende de 26 à 200 €. En cas de récidive endéans les 5 ans qui suivent le prononcé du jugement, l’individu risquera une peine de prison d’un an. Aujourd’hui, de nombreux tags ne nous sont pas encore signalés. Nous encourageons vivement les citoyens à dénoncer ces agissements !", ajoute la police. Rédaction en ligne 

Retrouvez l'article original sur notélé