168 millions d'euros de compensation seront versés à la SNCB et à Infrabel

Le Conseil des ministres a décidé jeudi d'octroyer une troisième compensation à la SNCB et à Infrabel pour couvrir le manque à gagner constaté pendant la pandémie de Covid-19, annonce le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet dans un communiqué.

Le nouveau montant dégagé s'élève à 168,4 millions d'euros, dont 150 millions pour la SNCB, afin de compenser les pertes liées au nombre moindre de voyageurs et au maintien depuis le début de la pandémie du service ferroviaire. Les 18,4 millions restants sont octroyés au gestionnaire de l'infrastructure Infrabel, afin de compenser les pertes de revenus liées aux sillons non-utilisés par les entreprises ferroviaires mais aussi d'apporter un soutien au secteur du transport de fret, également touché par la pandémie.


►►► A lire aussi: Retard et budget explosé pour la gare de Mons : la Cour des comptes va mener l'enquête


 

Deux premières compensations avaient déjà été octroyées au rail belge par le fédéral, l'une en octobre dernier (310,9 millions), l'autre en février (162,8 millions)

"Les collaborateurs de la SNCB et d'Infrabel ont toujours veillé à une circulation optimale des trains durant cette pandémie exceptionnelle, et je tiens tout d'abord une nouvelle fois à les en remercier. Ces moyens supplémentaires qui sont libérés aujourd'hui par le gouvernement fédéral seront utiles pour soulager un secteur indispensable à la mobilité de chaque Belge, à l'approvisionnement du pays, au fonctionnement de l'économie mais aussi à la transition énergétique et climatique", déclare le ministre Gilkinet, cité dans le communiqué.

 

Belga

Retrouvez l'article original sur RTBF