Huy 4500

Huy: 116 nageurs ont plongé dimanche matin dans les eaux froides de la Meuse

Pour cette 49ème édition de la traversée de la Meuse, l'eau était à 5,5°. Les nageurs et les nageuses venaient de Belgique mais aussi d'ailleurs. Des Pays-Bas ou du Royaume-Uni par exemple. A l'arrivée, après l'effort, le réconfort. Les nageurs se...

Pour cette 49ème édition de la traversée de la Meuse, l'eau était à 5,5°. Les nageurs et les nageuses venaient de Belgique mais aussi d'ailleurs. Des Pays-Bas ou du Royaume-Uni par exemple.

A l'arrivée, après l'effort, le réconfort. Les nageurs se retrouvent dans un jacuzzi, une soupe chaude ou un verre de péket à la main. Ils sont âgés de 14 à 78 ans. Le doyen s'appelle Richard Buche et ses amis le surnomment "l'inoxydable". Nous l'avons rencontré.

"C'est ma 58ème traversée" nous a-t-il expliqué. "J'ai commencé en 1958, j'avais 20 ans. C'était à Liège, il n'y avait pas encore de traversée à Huy. C'est une expérience dans la vie, c'est toujours aussi merveilleux. C'est le plaisir de nager dans de l'eau froide, mais je fais surtout ça pour être en bonne santé. Je fais toujours rigoler le monde quand je dis qu'il y a des dizaines d'années que je n'ai plus eu un rhume, une grippe, une angine. Je ne connais pas ça, je vis sans médicament, je vis sans médecin, je suis un très mauvais client pour eux. Je nage deux fois par semaine, je ne rate jamais aucun entraînement et ça me plaît. Dans une semaine, je serai en Sibérie pour aller nager".

L'an prochain, la traversée fêtera son demi-siècle. Pour les festivités, les organisateurs sont à la recherche de vieilles photos, des coupures de presse et de tout ce qui touche à la course.

Si vous voulez connaître les résultats de la traversée de ce dimanche, vous pouvez consulter le site de La traversée de la Meuse.

Barbara Schaal

Retrouvez l'article original sur RTBF